La flore médicinale et aromatique crétoise – juillet 2017

 

 La flore médicinale et aromatique crétoise.
Plus longtemps une région sur notre planète demeure isolée, plus elle a la possibilité de développer une variété de faune et de flore riche et abondante.
Tels exemples sont l’Australie, le Madagascar et l’îlot Sokotra où un tiers de la flore de l’île ne peut se trouver nulle part ailleurs sur la planète. Un phénomène de ce type survient aussi en Crète où il existe, en raison de son isolement géographique, une flore caractéristique de 1750 espèces et sous-espèces.
Il s’agit d’un nombre important si nous considérons que la Grande Bretagne qui est 35 fois plus grande que la Crète en superficie, possède 1450 espèces.
Parmi ces 1.750 espèces et sous-espèces un nombre de 160 (9%) pousse exclusivement en Crète, donc, sont uniques. Parmi ceux-ci, ça vaut la peine de citer « L’arbre Anegnoro » ou Ampelitsia qui pousse sur les montagnes Blanches ou Lefka Ori (en grec) et qui est un des arbres les plus rares au monde. Dans le même cas de figure est le palmier deTheofrastou à Vai, qui pousse aux régions de Preveli, ainsi qu’à Saint-Nikita à Stalida.

Un grand intérêt présentent aussi les plantes aromatiques Crétoises- la première place est occupée par Diktamo ou Erontas- connues depuis des siècles pour leurs vertus thérapeutiques. La Sauge, la Marjolaine et Malotira sont d’autres plantes aromatiques connues, elles aussi, depuis l’antiquité pour leurs nombreuses vertues médicinales. Evidemment nous ne pouvons pas oublier les trois plantes incontournables de la cuisine crétoise, l’Origan le Thym et la Thrympa.

Irini

 photos: www.nhmc.uoc.gr – www.krassanakis.gr – botanologia.blogspot.gr

contact:  info@locationdemaisoncrete.com